Le schéma cinématique et Recherche des classes d’équivalence

Le schéma cinématique

Dessin d’ensemble

schéma cinématique

Lors d’une étude, un mécanisme est représenté sous la forme d’un dessin d’ensemble. Si le mécanisme est complexe, il sera utile de le schématiser et de le représenter sous forme d’un schéma cinématique.

Le dessin d’ensemble ci-contre représente une bride hydraulique permettant le maintien en position d’une pièce à usiner. L’effort de serrage est produit par de l’huile sous pression agissant sur le piston 2. La bride est fixée sur une table de machine-outil

 Recherche des classes d’équivalence

Définition :

  • on appelle classe d’équivalence cinématique (cec) un ensemble de pièces mécaniques reliées entre elles par des liaisons encastrement.
  • Une classe d’équivalence peut être désignée par une lettre majuscule.

Ex. : A = {1, 4, 6,7} est la classe d’équivalence comprenant les pièces repérées 1, 4, 6 et 7 sur le dessin d’ensemble

Le mécanisme étudié comprend 10 pièces que l’on peut regrouper en 3 classes d’équivalence distinctes 0, A et B.

mécanisme

Sur le dessin d’ensemble, il sera d’usage de colorier chaque classe d’équivalence d’une couleur différente.

Identification des liaisons mécaniques

Lors de cette étape, on recherchera les liaisons existant entre les différents couples de cec. Pour cela, il faut respecter 2 règles :

  • S’il n’y a pas de contact entre deux cec, il n’y a pas de liaison.
  • Lorsqu’on étudie la liaison entre deux cec, il faut supposer le reste du mécanisme enlevé.

Ex. : Recherche de la liaison entre les cec 0 et A.

  1. Rechercher les surfaces de contacts entres ces 2 solides : surfaces cylindriques d’axe y. 2/ En déduire les mouvements autorisés (degrés de liberté)
  2. degrés de liberté Ty et Ry.
  3.  Identifier la liaison : pivot glissant d’axe y.
  4.  Représenter la liaison par son symbole : (Respecter les couleurs choisies).

 Elaboration du schéma cinématique

La dernière étape consiste à élaborer le schéma cinématique alors il suffit pour cela de positionner les centres des liaisons puis les symboles de chaque liaison en respectant leurs orientations et leurs positions relatives.
En reliant entre elles les classes d’équivalence (couleurs), on obtient le schéma cinématique du mécanisme.
Le schéma cinématique doit respecter la géométrie du mécanisme.
schéma cinématique

Add a Comment